Michel-Alain Forgues

bague 23019B, arg.ster., or 24kt., kum-boo, 1 perle de Tahiti, cire perdue, années 2000, photo-Michel Gauvin

Michel-Alain Forgues enseigne à l’École de joaillerie de Québec depuis la naissance de celle-ci. Le maître-joaillier crée des oeuvres qu’il ne désire pas nécessairement voir portées. C’est dans ce sens qu’il conçoit surtout des bijoux sculpturaux tridimensionnels que l’on peut observer en tous sens, de tous les côtés, et qui entraînent l’artiste dans une révolution intérieure.

Porter une broche ou des boucles d’oreilles de l’artiste, par exemple, devient une performance en soi, car l’oeuvre s’anime et se crée définitivement.

Michel-Alain Forgues refuse la classification, la prison créatrice. La révolte le séduit puisque c’est d’elle que vient le changement, sa source de création. C’est à travers le grand désordre de formes, de textures, de couleurs et de reliefs actuels qu’il essaie d’articuler l’ordre naturel, le seul ordre parfait. Il ignore les tendances; Michel-Alain existe par ses bijoux, car ils sont sa parole.

Ci-contre: bague en argent sterling et or, perle de Tahiti